Récit/témoignage

Cette page regroupe les résumés des livres de la collection récit/témoignage.
Cliquez sur le lien du livre qui vous intéresse pour accéder à sa fiche et voir la couverture, le prix, lire un extrait.


53 jours d'un amour éternel / Marie-Carline Bour Sternis
Comment se relever de la perte de son enfant d’un mois et demi, épreuve terrible, indescriptible et contre-nature ? Ce témoignage d’une maman endeuillée dévoile son expérience pendant sa ­grossesse, lors de son accouchement, puis quelques heures après lorsque les événements dramatiques s’enchaînent pour son bébé.
Entre doutes, espoirs et belles rencontres, ­l’ouvrage retrace ensuite les semaines de combat contre la maladie, les derniers jours de la vie de son fils puis sa mort, pour enfin se focaliser sur l’après : le long travail de reconstruction et d’acceptation dans une société où le sujet du deuil périnatal reste encore tabou.
https://www.coetquen.fr/pages/collection-recit-temoignage/53-jours-d-un-amour-eternel.html

A la douleur du jour / Jocelyne Paderi
Ce livre est l’un des premiers témoignages francophones sur la douleur chronique. Le Dr Violon et le Professeur Queneau (de l’Académie nationale de médecine) signent respectivement la préface et la postface de l’ouvrage.
Les personnes souffrant du même mal peuvent se retrouver dans ce récit et y puiser la force de continuer à lutter. Pour les professionnels de la santé, ce livre peut être un indicateur de la douleur ressentie par les patients. Par extension, toute personne souffrant d’une maladie ou d’un handicap peut se retrouver dans cet ouvrage. Enfin, le livre peut aider à renseigner les personnes mal informées sur la douleur chronique et à la comprendre. Cela est vrai pour tous ceux dont un proche se trouve dans une situation similaire à celle de l’auteur.
https://www.coetquen.fr/pages/collection-recit-temoignage/a-la-douleur-du-jour.html

Absente pour cause d'épilepsie / Véronique Laplane
L'épilepsie, deuxième maladie neurologique après la migraine, concerne 500 000 personnes en France. Cette affection perturbe inéluctablement la vie quotidienne, familiale, sociale et professionnelle des malades. Les crises et leur retentissement dans tous les domaines de la vie, les traitements médicamenteux, les idées reçues, la solitude ont fait le quotidien de Véronique Laplane pendant 17 ans. Cette maman de trois enfants a pourtant tenté de vivre normalement, en dépit de la forme sévère de l'épilepsie qui l'affecte. A partir de mots simples, elle relate son combat contre la maladie à travers un témoignage poignant dont le dénouement est plus qu encourageant. Un véritable plaidoyer en faveur de la médecine.
https://www.coetquen.fr/pages/collection-recit-temoignage/absente-pour-cause-d-epilepsie.html

Attendre un don d'organe, l'envers du décor / Tiphaine Ollivier
En 1990, âgée de 12 ans, Tiphaine Ollivier se voit diagnostiquer une cardiomyopathie hypertrophique.
Lors de ses études de médecine, son professeur de cardiologie leur explique que les personnes souffrant de cette pathologie décèdent souvent vers 40 ans.
Trois ans après cette sentence, elle est victime d’un infarctus à 26 ans. Première alerte.
Puis la vie reprend ses droits : Tiphaine devient médecin et maman de deux enfants.
Mais la prophétie se vérifie au fur et à mesure que les années passent et qu’elle se rapproche des 40 ans : son cœur fatigue, il lui faut une greffe.
Ce livre était son journal intime. Il raconte ce parcours  difficile et pourtant si commun à tous les futurs greffés.
C’est un livre dur et drôle à la fois, un livre d’amour et un livre militant contre la douleur et pour la bientraitance au sein des hôpitaux.
Tiphaine témoigne pour faire progresser le don d’organe, pour montrer qu’il n’est pas simple « d’espérer l’inacceptable », à savoir la mutilation de son propre corps, et le décès d’une ­personne, afin de bénéficier d’un don d’organe.
https://www.coetquen.fr/pages/collection-recit-temoignage/attendre-un-don-d-organe-l-envers-du-decor.html

Auxiliaire de vie et handicap / Jean-Marc Brien, Cathy Fouilleul et Jocelyne Paderi
Souffrant d’une maladie orpheline à sa naissance, Jean-Marc Brien connaît les opérations, les soins et les centres pour handicapés, ainsi que les remarques acerbes de bien-portants et la lourdeur de l’administration.
Soutenu par sa famille et ses proches, Jean-Marc décide de vivre de la manière la plus autonome qui soit, aidé par ses auxiliaires de vie, six personnes qui se relaient auprès de lui 24h/24.
Cathy Fouilleul est l’une de ces auxiliaires, une « fée » apportant ses compétences et sa bonne humeur à son employeur.
Car même s’il est handicapé, le malade est un employeur, et l’auxiliaire de vie, un(e) employé(e). Leurs relations sont fixées par un contrat de travail et une rémunération.
Membre et administrateur de la FEPEM (Fédération des particuliers employeurs de Normandie), Jean-Marc Brien s’est toujours investi pour trouver des solutions pour les personnes handicapées, mais également pour améliorer le sort des auxiliaires de vie.
Dans cet ouvrage, Jean-Marc et Cathy, ainsi que d’autres auxiliaires de vie, aidés par Jocelyne Paderi, racontent leur quotidien : comment se passe une journée type ? Comment faire la toilette à une personne handicapée ? Quelle formation faut-il suivre pour devenir auxiliaire de vie ? Quelle est la rémunération ? Comment accompagner une personne à mobilité réduite dans toutes ses activités, comme les loisirs ? Comment recruter une auxiliaire de vie ?
https://www.coetquen.fr/pages/collection-recit-temoignage/auxiliaire-de-vie-et-handicap.html

Des grains de sable sur la route du bonheur / Julie et Nicolas Besnard
Un voyage, un bébé, une maladie, un mariage en moins de deux ans…
Quelques mois après leur rencontre, Julie et Nicolas décident de tout plaquer pour partir sur les routes d’Europe à bord d’un camion aménagé. Bien décidés à profiter de chaque instant et à vivre pleinement leur histoire d’amour, ils mettent en route leur premier enfant et préparent activement leur mariage. Julie et Nicolas s’apprêtent à vivre la plus belle année de leur vie.
Mais sur la route du bonheur, il y a parfois des grains de sable, comme ces ganglions que Julie découvre dans son cou juste après son accouchement. Elle apprend alors qu’elle est atteinte d’un lymphome de Hodgkin, communément appelé cancer du système immunitaire.
Cette terrible épreuve va remettre en question leurs rêves les plus fous, bouleverser leur quotidien et changer leurs vies à jamais, pour le meilleur et pour le pire…
https://www.coetquen.fr/pages/collection-recit-temoignage/des-grains-de-sable-sur-la-route-du-bonheur.html

Dystonie, pourquoi moi ? / Dominique Pajian
Au pays des maladies rares, l’ignorance est la règle et le savoir, un privilège. Après quelques mois d’errance, le diagnostic tombe. Dominique a une dystonie.
Avec l’aide de son mari, ils ont souhaité partager deux ans de leur vie. Dominique raconte leur cheminement avec un cocktail d’anecdotes et de clés pour dédramatiser, vivre avec la maladie et réussir sa vie malgré l’adversité.
https://www.coetquen.fr/pages/collection-recit-temoignage/dystonie-pourquoi-moi.html

Dystonies : nos corps en désaccord / Patrice Arnould et al.
Dystonie ? Oui, dystonie ! Tel fut le diagnostic qui nous fut un jour asséné dans un cabinet médical après de longs mois, voire de nombreuses années d’errance.
Cette maladie méconnue nous a tous frappés les uns après les autres : l’un ne pouvait plus tourner la tête, un autre ne parvenait plus à écrire, les paupières d’une troisième s’obstinaient à rester closes. Bref, nos muscles nous jouaient des tours et certaines parties de notre corps étaient affectées par des mouvements involontaires totalement incontrôlables.
La maladie nous a réunis et nous avons fait le constat que beaucoup de patients dystoniques se terrent dans leur coin à l’abri des regards condescendants d’autrui et dans l’attente de nouvelles avancées de la médecine. Dans la faible mesure de nos moyens, nous avons décidé d’agir : nous sommes neuf à avoir transcrit nos témoignages dans l’espoir que nos expériences pourront vous aider ainsi que votre entourage.
https://www.coetquen.fr/pages/collection-recit-temoignage/dystonies-nos-corps-en-desaccord.html

Epilepsie, mon amour / Yves-Christophe Jaffrédo
Paris, un matin, dans le métro. A l’intérieur de la rame, une femme tombe sur le sol, inconsciente, sans que personne ne ­réagisse.
Présent dans la rame, Yves-Christophe Jaffrédo porte assistance à la ­voyageuse qui vient d’être victime d’une crise d’épilepsie. Atteint de la même maladie, il a tout de suite reconnu les ­symptômes et adopté les bons gestes.
Yves-Christophe Jaffrédo a découvert qu’il était atteint ­d’épilepsie par hasard, après avoir subi un accident de voiture. Année après année, il a dû composer avec cette autre partie de lui-même, apprendre à déceler les signes avant-coureurs d’une crise avant qu’elle ne se déclenche.
Maladie méconnue, l’épilepsie n’est pas évidente à gérer quand on est pharmaco-résistant comme M. Jaffrédo, que ce soit sur le plan professionnel ou affectif.
https://www.coetquen.fr/pages/collection-recit-temoignage/epilepsie-mon-amour.html

Infertilité, éprouvettes et compagnie / Marie K
« J’ai 32 ans, toutes mes dents et toujours pas d’enfant. De visites chez des docteurs plus ou moins compétents en courbes de température, d’examens ubuesques et d’inséminations en fécondations in vitro, voilà déjà 6 ans que je mène mon combat contre l’infertilité. » En juillet 2011, un blog apparaît sur la toile juste après l’échec de la 1ère FIV de l’auteur. Un blog sur l’infertilité et le combat que mènent celles qui veulent avoir un enfant sans y parvenir. Une vision sincère et drôle de cette douloureuse attente... Un blog rose comme un bonbon pour offrir un peu de douceur au milieu de tous ces protocoles et de toutes ces déceptions… En octobre, après plus de 30 000 visites sur le blog et près d’un millier de commentaires des lectrices de cette petite communauté d’infertiles, une maison d’édition propose de transformer le blog en livre en publiant les posts sous forme de chapitres. C’est parti pour l’aventure, lançons les rotatives ! « Un jour, nous serons des mamans heureuses ! »
https://www.coetquen.fr/pages/collection-recit-temoignage/infertilite-eprouvettes-et-cie.html

Intermittente du fauteuil / Clotilde Aubet
Après Un bac sous perfusion, Clotilde relate son quotidien avec la maladie, souvent flanquée de son fidèle fauteuil roulant. Pas toujours facile de concilier études, hospitalisations, stages, sorties en fauteuil, le tout au gré des aléas d’une maladie ­chronique ! Mais en dépit des moments de découragement et des nombreux obstacles, c’est avec humour, optimisme et dynamisme que la jeune étudiante continue de mener sa vie qu’elle nous fait découvrir au fil des rencontres et des jours de plus ou moins grande forme. C’est une invitation à changer son regard sur le fauteuil roulant et le handicap en découvrant ses joies et ses peines au quotidien !
https://www.coetquen.fr/pages/collection-recit-temoignage/intermittente-du-fauteuil.html

Intolérante au gluten / Annick Bouniol
Par le récit de sa vie, Annick veut témoigner de la gravité de la maladie coeliaque, la véritable intolérance au gluten et ­s’élever fortement contre le phénomène de mode du régime sans gluten. Ce dernier décrédibilise la coeliaquie auprès de tous, restaurateurs, commerçants, amis, parents, journalistes et même certains généralistes qui ne voient pas le problème de commencer un tel régime sans avoir fait le diagnostic, par une simple prise de sang, de la maladie coeliaque.
Or, cette maladie a failli la tuer par deux fois. L’auteure raconte les difficultés rencontrées dans son métier d’attachée de presse de l’Orchestre National de Lyon, pour suivre son régime d’une façon très stricte, sans quoi de graves complications ­surviennent. Elle témoigne enfin de la souffrance morale qui s’ajoute à celle physique, le poids du handicap ressenti dans ses fonctions de chargée de mission à la mairie de Lyon à la fin de sa carrière.
https://www.coetquen.fr/pages/collection-recit-temoignage/intolerante-au-gluten.html

J'ai encore fait ma boulette / Véronique Biancotto
Atteinte d’un cancer du sein, Véronique Biancotto décide de faire face de manière originale jusqu’à en tirer un enseignement et s’offrir le luxe d’un peu de résilience. Se mêlent alors, au fil du protocole qu’elle suit – et de l’enquête qu’elle mène – explications scientifiques vulgarisées, discours de ses propres patientes (l’auteure est psychologue clinicienne), mais aussi réflexions, astuces et témoignages personnels. L’ensemble, tonique, s’avère un hymne à la vie.
Enfin un livre qui répond aux questions que l’on se pose sur le sujet !
https://www.coetquen.fr/pages/collection-recit-temoignage/j-ai-encore-fait-ma-boulette.html

J'ai la mémoire qui flanche / Joëlle Carbonnier
Malgré les progrès de la science, il n’existe pas de traitement pour guérir les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.
Le papa de Joëlle Carbonnier-Oudard a eu cette maladie invalidante. Dans ce livre, elle retrace son histoire, les premiers troubles de la mémoire, le diagnostic, les exercices avec une orthophoniste pour stimuler son cerveau, la mise sous curatelle renforcée, les fugues, la pose d’un bracelet électronique et les différents stades de la maladie. Elle espère qu’au travers de ce livre, les familles et les aidants confrontés à ce grave problème de dégénérescence du cerveau de l’un de leurs proches réussiront à mieux appréhender ce fléau. Elle a tenu à écrire ce livre-témoignage pour lui rendre hommage, avec un peu de légèreté, pour caractériser le tempérament « pince-sans-rire » de son père.
https://www.coetquen.fr/pages/collection-recit-temoignage/j-ai-la-memoire-qui-flanche.html

Je suis cycliste et je vous emmerde ! / Tristan Blanchard
Ce livre est un petit guide destiné à l’usager du vélo pour le sensibiliser au bordel urbain dans lequel il s’est fourré.
Quel est ce monstre sanguinaire qui cherche à m’écraser contre le trottoir ? Quel est cet individu inconscient, surgissant de nulle part pour me barrer le passage ? Qui sont tous ces ­énergumènes qui me pourrissent la vie alors que je me rends tranquillement à mon travail sur mon vélo ? Des gens, tout ­simplement. Des citadins qui agissent comme à leur habitude, sans réfléchir et en mettant le bazar partout où ils passent. Car entre l’agressivité des automobilistes et l’inconscience des ­piétons, sans oublier la bêtise des autres cyclistes, le trajet ­quotidien à travers la capitale a vite fait de se changer en ­véritable parcours du combattant.
https://www.coetquen.fr/pages/collection-recit-temoignage/je-suis-cycliste-et-je-vous-emmerde.html

L'Ultra-Trail du Mont-Blanc : ma victoire sur la lombalgie / Christophe Morisset
28 août 2015. Chamonix. Je m’apprête à prendre le départ de l’UTMB®, une des plus grandes courses d’ultra endurance au monde.
Mars 2003. Centre Aquitain du Dos en banlieue bordelaise. Je reprends doucement conscience après une deuxième intervention pour hernie discale en quatre ans. J’ai 33 ans et mon avenir sportif est des plus sombres.
Douze ans séparent ces deux dates. Douze ans de vie menés vers le projet insensé et impensable de participer à une course de 170 kilomètres et 10 000 mètres de dénivelé. Une réadaptation et un entraînement portés par une volonté farouche de dépasser le cadre de la lombalgie chronique ou mal du siècle et de pouvoir à nouveau pratiquer une activité sportive.
Ce livre est le récit de cette tranche de vie jalonnée d’espoirs, de doutes, de réussites, d’échecs, de partages, de rencontres et porté par un désir de vivre et de s’accomplir, source de toute motivation. C’est à vous. Bon voyage.
Préfaces de Catherine Poletti (directrice de l’UTMB®), Jean-Charles Rollier (chirurgien orthopédiste et président de la commission médicale de l’UTMB®) et Pierre Bernard (chirurgien de la colonne vertébrale à Bordeaux).
https://www.coetquen.fr/pages/collection-recit-temoignage/l-ultra-trail-du-mont-blanc-ma-victoire-sur-la-lombalgie.html

La société vue de ma fenêtre / Sophie Belhay
A travers son témoignage, l’auteure, aveugle de naissance et maman de deux jeunes enfants, tente, avec sérieux et humour, de faire changer le regard de la société sur ce handicap encore trop mal connu. En emmenant les lecteurs visiter son quotidien, elle aimerait que l’on cesse de surhandicaper les aveugles et que l’on tienne compte de l’impact des paroles ou actes souvent disproportionnés et inappropriés qu’ils subissent.
Son seul souhait est de permettre à tout le monde de mieux vivre ensemble, dans la considération de l’autre et le respect de chacun.
Plongés dans une multitude de situations réellement vécues, les lecteurs pourront entrevoir son point de vue personnel et ainsi mieux appréhender les rapports entre voyants et non-voyants.
https://www.coetquen.fr/pages/collection-recit-temoignage/la-societe-vue-de-ma-fenetre.html

Le bonheur retrouvé / Anne-Marie Gauthier
Anne-Marie était en pleine forme et vivait une retraite heureuse en Bourgogne. Suite à une cure thermale, elle commence à avoir mal au dos. Après avoir passé beaucoup d’examens, on découvre qu’elle a un sarcome. C’est un cancer rare qui fait partie des maladies orphelines dont il est difficile de guérir.
Elle se retrouve donc à Villejuif en présence d’un oncologue qui lui laisse peu d’espoir. Il tente l’impossible avec la chimiothérapie.
Après la première séance, Anne-Marie passe un scanner qui montre que la tumeur a déjà diminué de 30 %. C’est un miracle qu’elle raconte au fur et à mesure : les péripéties de sa maladie, l’amour de son entourage et le combat qu’elle a mené sans se laisser abattre.
« Je mets un peu d’humour et surtout je cherche par cette histoire à donner de l’espoir à tous les malades. Aussi ce livre peut intéresser les médecins, car j’ai eu beaucoup de chance, je pense être tombée sur les meilleurs. » Anne-Marie Gauthier.
https://www.coetquen.fr/pages/collection-recit-temoignage/le-bonheur-retrouve.html

Le petit Beur nantais / Eric Belile
Le petit Beur nantais, c'est moi, Samy, huit ans, dernier d'une famille algérienne de cinq enfants. Je suis en septième avec la mère Pécot chez les chers frères de l'école Saint Pierre à Nantes, et je détiens le record de la marque la plus haute aux pissotières. Je suis arrivé avec toute la smala il y a six ans en 1962. J'habite rue Thiers au cinquième étage, sous les toits, dans une pièce de douze mètres carrés avec maman et mes quatre frères et sœurs, juste en face de la mairie à côté de chez les bonnes sœurs. Entre ma famille, mes nombreux cousins, mes copains Bouboule et Debury, mes journées sont bien remplies de rigolades, mais aussi d'émotion. Mon plat préféré est le couscous et mon sport favori, c'est les billes. Et puis, un jour, une dame française, madame Bourdet, décide de faire de moi un avocat ou un docteur ! Tout s'enchaîne : les devoirs du soir, les cours de judo, les grands restaurants, La Baule et même le savoir-vivre, sauf que...
https://www.coetquen.fr/pages/collection-recit-temoignage/le-petit-beur-nantais.html

Le poids de la volonté, vaincre l'anorexie / Elsa Cluzel
Elle s’avance, elle assure, elle est sûre d’elle.
Elle le sait, le combat est long.
Mais au fond, de quel combat s’agit-il ?
Contre qui ? Contre elle ? Contre sa « petite voix » ?
Elle chancelle, son équilibre bascule.
Elle tremble sans savoir où elle va.
Mais à ce rythme-là, c’est au cimetière qu’elle court.
Sans s’en apercevoir.
42 kilos.
39 kilos.
36 kilos.
32 kilos.
C’est son dernier mot ?
Non, c’est le début de sa bataille.
https://www.coetquen.fr/pages/collection-recit-temoignage/le-poids-de-la-volonte-vaincre-l-anorexie.html

Le premier jour de l'hiver / Sylvain Boutelier
— Un enfant, ça ne se laisse pas mourir de faim ! Si elle ne mange pas à un repas, laissez-la. Elle mangera plus au suivant.
Ces discours, énoncés tels des proverbes, fonctionnent peut-être avec des enfants au chemin rectiligne, mais pas avec Lalie.

Face au trouble de l’oralité, devenir une petite fille comme les autres n’est pas chose aisée. Lalie incarne l’héroïne d’un livre qui nous transporte de l’émotion à l’espoir, de la colère à la réflexion. Ce manifeste de la volonté fait vivre le combat de ses parents, pour parvenir petit à petit à la faire avancer, et l’aider à devenir une petite fille comme les autres. Il nous interroge sur le monde médical, le sens de la vie, le rapport aux autres. À l’heure où la place de la femme dans la société est une question centrale, ce témoignage a aussi la particularité d’être le regard d’un papa, l’évocation de ses réussites, de ses échecs et de ses faiblesses face à la force de l’instinct maternel.
https://www.coetquen.fr/pages/collection-recit-temoignage/le-premier-jour-de-l-hiver.html

Maladie de Lyme : mon défi / Milaine Grolleau-Moulin
La maladie de Lyme, scientifiquement appelée borréliose de Lyme, est transmise par une tique. Ce fléau est aussi nommé le tueur masqué ou encore la grande imitatrice pour son aptitude à se confondre avec d’autres maladies (sclérose en plaques, maladie d’Alzheimer...).
Difficile à diagnostiquer, la maladie de Lyme touche de plus en plus de personnes, ce qui tourmente les professionnels de santé, les institutions et les industries pharmaceutiques, car cela remet en cause leurs certitudes et leurs pratiques.
Milaine est une contaminée parmi les autres ! Pour combattre la maladie et ses maux, elle a établi une stratégie, tout comme son adversaire. Pour elle, le drame prend l’importance qu’on lui accorde et elle lui en accorde le moins possible. Sa gaieté, son amour de la vie, une promesse et un peu d’insouciance parfois, lui permettent de l’affronter différemment. Plutôt que de porter un fardeau, elle fait face à une épreuve.
Vaincre cette maladie est devenu son défi.
Elle est porteuse de son Lyme. Il lui est propre, puisqu’il se déclare et évolue différemment dans chacun des corps infectés.
Son témoignage aborde les aspects de lenteur et d’incohérence des moyens actuels engagés, en dépit d’une belle avancée ces trois dernières années. Il pourra, elle l’espère, redonner espoir à certains à la lecture de ses « grandes victoires » et en informer d’autres sur la gravité de la contamination, favorisant ainsi une prise de conscience et une approche préventive.
https://www.coetquen.fr/pages/collection-recit-temoignage/maladie-de-lyme-mon-defi.html

PMA sans filtre / Nina Vasselin
« Un bébé, un bébé ! » me réclame-t-il sans cesse. Oui, mais non, mais non, mais oui… Je ne me sens pas prête. Après des années de questionnements existentiels, on se lance enfin. On met du cœur à l’ouvrage (pas que le cœur hein !), mais pas de bébé en vue. On relit le mode d’emploi : on fait pourtant bien ce qu’il faut, là où il faut. On se fait examiner de fond en comble (surtout le fond) et le couperet finit par tomber : « Vous êtes stérile Monsieur… »
Elle n’a pas pour habitude de mâcher ses mots. Elle appelle un chat un chat. D’une nature directe et déterminée, Nina Vasselin raconte son difficile parcours en PMA, sans aucun filtre…
https://www.coetquen.fr/pages/collection-recit-temoignage/pma-sans-filtre.html

Thibaud, jeune autiste, charmeur d'un autre monde / Benoit Morisset
Benoit Morisset est le papa de Thibaud, jeune autiste de 20 ans. Il décrit dans ce récit la vie de son fils, depuis sa naissance jusqu’à aujourd’hui. Moments d’angoisse et de souffrance, mais aussi beaucoup de situations cocasses, des moments de rire et d’espoir.
L'autisme est un trouble grave qui affecte les interactions sociales, la communication et le comportement. Ces troubles peuvent se manifester différemment selon les personnes qui en sont atteintes. Thibaud est un autiste parmi beaucoup d’autres avec ses particularités propres.
Sa non-conscience du danger a entraîné plusieurs fugues, obligeant sa famille à sécuriser la maison et à être toujours vigilante. Sa sensibilité à la douleur a pu rendre très compliqué une simple coupe de cheveux et a pu mettre en évidence des défaillances énormes en termes d’accès aux soins pour les personnes autistes. Ses rituels obsessionnels ont réservé de nombreuses surprises, sur la voiture familiale, décorée au feutre aux couleurs de Darty, ou sur tous les produits d’entretien qu’il a discrètement réétiquetés aux noms de ses marques préférées. A l'école, le charmeur d'un autre monde a séduit enfants, instituteurs et institutrices, même s'il ne pouvait pas suivre le cursus de ses petits camarades, ni communiquer avec eux. Grâce aux structures qui l’ont accueilli et aux prises en charge dont il a pu bénéficier, il a progressé et ouvert des portes entre son monde et le nôtre même si Thibaud a appris à lire, écrire et utiliser son ordinateur d’une manière surprenante. Et comment ne pas tomber sous son charme quand il imite Julien Lepers en train d’animer Questions pour un champion !
https://www.coetquen.fr/pages/collection-recit-temoignage/thibaud-jeune-autiste-charmeur-d-un-autre-monde.html

Tout ou rien / Christine Caruana Das Neves
« Vous m’avez envoyé votre manuscrit Tout ou rien, Anorexie, boulimie. Votre autobiographie, je l’ai lue avec énormément d’émotions. Vraiment, c’est un parcours terrible et vous le racontez avec beaucoup de justesse. Vous dites très bien cette impression d’espoirs déçus, que tout est à recommencer et en même temps, quand on termine votre manuscrit, on a l’impression d’une victoire, donc vraiment bravo pour ce parcours de vie, bravo pour votre courage, c’est un manuscrit très beau, qui témoigne d’un combat victorieux. Vraiment, je suis fière de vous, c’est tout ce que je peux vous dire ma chère Christine. Je vous souhaite un grand succès et vraiment bravo. »
Amélie Nothomb

Maman de trois enfants, Christine Caruana Das Neves raconte onze ans de combat contre l’anorexie et la boulimie. Avec ­courage et persévérance, elle a réussi à vaincre toute seule les maladies qui ont rythmé son adolescence et sa vie de jeune adulte. Par ce livre, elle souhaite que les victimes de ces deux maladies silencieuses et insidieuses soient mieux comprises.
https://www.coetquen.fr/pages/collection-recit-temoignage/tout-ou-rien.html


Un bac sous perfusion / Clotilde Aubet
Un matin d'octobre 2010, Clotilde se réveille avec une forte fièvre. Les semaines suivantes, les courbatures et la fatigue persistent. Elève de première au Lycée français de Vienne, la jeune fille voit son état de santé se dégrader, alors que les épreuves anticipées du bac approchent. Alternant séjours à l'hôpital et cours au lycée, Clotilde se bat contre le mal qui est en elle (la maladie ne sera diagnostiquée qu'au bout de deux ans), car elle a trois objectifs : passer son bac, l'obtenir et intégrer Sciences Po. Qui de la maladie ou de l'adolescente remportera la partie ?
https://www.coetquen.fr/pages/collection-recit-temoignage/un-bac-sous-perfusion.html

Veilleuse de nuit en maison de retraite / Cyntia Winter
Avez-vous déjà songé à ce qui se passait la nuit dans les ­maisons de retraite ?
Lorsque votre famille, vos proches ou vos voisins intègrent un établissement d’hébergement pour personnes âgées ­dépendantes, il est facile de leur rendre une petite visite en journée pour  prendre de leurs nouvelles.
Cependant, la nuit est un monde à part. Les angoisses de la mort, les maladies de type Alzheimer à gérer, les cris incontrôlés, les chutes, les décès…
La nuit, les veilleuses ne sont que deux. Elles assistent à un grand nombre de difficultés liées aux pathologies de certains résidents. Les nuits se suivent et ne se ressemblent pas !
Grâce au journal tenu par l’auteure, découvrez le quotidien et le fonctionnement d’une maison de retraite la nuit.
https://www.coetquen.fr/pages/collection-recit-temoignage/veilleuse-de-nuit-en-maison-de-retraite.html