PMA sans filtre

9782849933275

Bouton commander

« Un bébé, un bébé ! » me réclame-t-il sans cesse. Oui, mais non, mais non, mais oui… Je ne me sens pas prête. Après des années de questionnements existentiels, on se lance enfin. On met du cœur à l’ouvrage (pas que le cœur hein !), mais pas de bébé en vue. On relit le mode d’emploi : on fait pourtant bien ce qu’il faut, là où il faut. On se fait examiner de fond en comble (surtout le fond) et le couperet finit par tomber : « Vous êtes stérile Monsieur… »

Elle n’a pas pour habitude de mâcher ses mots. Elle appelle un chat un chat. D’une nature directe et déterminée, Nina Vasselin raconte son difficile parcours en PMA, sans aucun filtre…

124 pages / livre papier 12 € / livre numérique 6,99 €

ISBN 9782849933275
Lire un extrait :
PMA sans filtrePMA sans filtre

Entretien avec l'auteure

Nina Vasselin, vous êtes l’auteure du livre PMA sans filtre. Avant de s’attarder sur votre ouvrage, pouvez-vous nous parler un peu de vous ?

J’ai 36 ans. Après un bac littéraire, un diplôme supérieur en communication et quelques années de travail, des problèmes de santé sont venus compliquer mes ambitions professionnelles… Mais si j’avais eu un profil scientifique, j’aurais sans doute été très tentée par la médecine.

Vous avez écrit un livre, intitulé PMA sans filtre. Le titre est assez explicite mais de quoi parle-t-il concrètement ?

De mon parcours personnel en PMA (procréation médicalement assistée). Je me suis retrouvée projetée dans cet univers quand nous avons découvert que mon mari souffrait d’une infertilité extrême. On pense toujours que ce genre de choses n’arrive qu’aux autres… Je n’avais pas imaginé une seule seconde que l’hôpital deviendrait notre résidence secondaire durant plusieurs années.

Etant gamine, j’aimais regarder des dessins animés de Walt Disney : « Ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants… », je me dis qu’il m’a un peu vendu du rêve sur ce coup-là.

Vous avez opté pour un ton, un style libéré. Pourquoi ce choix ?

La PMA est un sujet dont on parle énormément mais pourtant méconnu. Il y a encore beaucoup de tabous, beaucoup de craintes à dire les choses telles qu’elles sont vraiment, par peur de choquer peut-être ou d’être jugé… J’ai volontairement choisi de relater mon parcours de façon directe, sans apparat et avec humour car c’est aussi ce qui nous a permis de tenir bon. Je suis aussi comme ça dans la vie, j’aime la communication simple, sans chichis.

Qu’est-ce que l’écriture de votre livre vous a apporté ?

De sacrés maux de tête sur les phases de relecture !

Plus sérieusement, j’ai commencé à écrire durant notre troisième année de PMA. Je me suis dit qu’après toutes ces épreuves, enfant ou non au bout du compte, quelque chose devait subsister. Le parcours est si difficile et si riche à la fois… Il m’est impossible d’oublier ce que j’ai vécu, mon corps me le rappelle de toute façon tous les jours. Mais cette expérience de vie peut sans doute contribuer à d’autres choses, je reverse notamment la majeure partie des bénéfices du livre à l’Agence de la Biomédecine pour la recherche en PMA.

Que souhaitez-vous dire à vos lecteurs et peut-être futurs lecteurs ?

A ceux qui ont déjà acheté le livre et qui sont abonnés à la page Facebook (www.facebook.com/pmasansfiltre), un grand merci.

A ceux qui ne l’ont pas encore lu : mais qu’est-ce que vous attendez ? Lol.

Et puis surtout, prenez soin de vous, c’est le plus important.