Dérapage à Noël

9782849933176 1

Pendant les vacances de Noël, Christian et Rachel sont témoins du crash d’un avion dans le massif du Queyras. Le pilote leur remet un manuscrit avant de mourir. Ignorant que ce document historique peut remettre en cause l’histoire de la Chrétienté, le couple le ramène à Grenoble, sans savoir que la mafia est déjà à ses trousses. Le Vatican a vent de l’affaire et déploie également ses hommes de main. Une poursuite mortelle s’engage entre chaque partie qui refuse de céder du terrain. La police, commandée par Claire Dumax, qui déteste toujours autant la montagne, intervient, sous l’œil acéré de Gérard, le gendarme retraité.

Après Ça va m'occuper ! et Ça r'commence !, vos héros reprennent du service.
Ancien gendarme skieur alpiniste, Laurent Pocry a effectué de nombreux secours dans les Vosges et les Alpes. Il connait les différents massifs pour les parcourir depuis des décennies. Sa carrière montagnarde l’a amené dans l’ensemble des massifs alpins.


272 pages / livre papier 18 € / livre numérique 6,99 €
ISBN 9782849933176
Lire un extrait :
Derapage a noelDerapage a noel

Bouton commander

Vous pouvez commander le livre sous format papier ou numérique en cliquant sur une des librairies en ligne suivantes : Amazon, Cultura, Fnac, Furet du nord, Leslibraires.fr, Place des libraires, U culture

Vous pouvez aussi payer avec votre smartphone en envoyant le paiement au 06 30 59 59 72 grâce à l'application Paylib entre amis. N'oubliez pas d'ajouter 1 centime au total de votre commande, d'indiquer la quantité, le titre et votre adresse postale dans la partie Motif/Personnalisation du paiement.

Entretien avec l'auteur

Pourquoi avoir choisi de parler de Dérapage à Noël ?

Parce qu’il est le troisième d’une série de romans policiers dont les trames se déroulent à proximité de Grenoble. Région que je connais bien pour y avoir travaillé (gendarme en unités de montagne) et j’habite sur les contreforts du massif de Belledonne.

Le premier de cette série est Ça va m’occuper ! (Premier prix les plumes Grenobloises et finaliste au prix Moncey - Gendarmerie nationale). Le second : Ça r’commence !. Je précise que ces trois romans ne se suivent pas.

La montagne est un milieu que je connais bien. Il m’est plus facile de placer mes personnages dans les reliefs qu’en plaine (bien qu’amiénois d’origine).

Comment vous est venu l’idée de ce livre ?

Des lecteurs rencontrés dans les salons du livre me demandaient une nouvelle aventure de Christian et Gérard, les deux héros de ces romans. J’avais envie d’écrire un récit se déroulant à l’époque de Noël. La neige, les couleurs du marché de Noël de Grenoble en furent les motifs principaux.

Le Vatican est présent dans toute l’histoire. Est-elle mystique, voire ésotérique ?

Pas du tout. L’histoire reste très terre à terre. Le Vatican est prétexte à une histoire originale et à une belle poursuite armée dans le massif de Belledonne (Belledonne est un peu mon bureau). Il y a évidemment des tués, mais comme je dis à mes lecteurs : « Je tue proprement ».

Combien de temps avez-vous mis à l’écrire ?

Trois mois environ. Sa rédaction fut l’une des plus rapides de tous mes bouquins. Aucune recherche à faire, la montagne est mon domaine, je m’y sens bien. De ce fait, l’écriture coule de source.

L’histoire en quelques phrases ?

Quelques jours avant Noël, Christian et sa copine Rachel sont témoins du crash d’un avion. Le pilote leur remet un manuscrit avant de mourir. Ils le ramènent à Grenoble sans savoir que ce document pourrait remettre en cause l’histoire de la Chrétienté. La mafia grenobloise qui devait récupérer ce manuscrit tente de le récupérer. Le Vatican a vent de l’affaire et envoie ses hommes de main. Une poursuite mortelle s’engage dans le massif de Belledonne. Elle se termine au marché de Noël de Grenoble. La police commandée par Claire Dumax, qui déteste toujours autant la montagne, intervient sous l’œil acéré de Gérard, le gendarme retraité.

Combien de livres avez-vous écrit ?

Dix, dont sept édités chez Yannick Piel. Malgré quelques infidélités pour cause de ligne éditoriale différente (deux romances) et un autre polar (un éditeur est venu me chercher sur un salon ; curieux, j’ai essayé), Coëtquen Editions recevra d’autres manuscrits…

Un autre livre est-il en cours d’écriture ?

Deux. J’écris une quatrième histoire de Christian et Gérard, mais je coince. Sans doute car il y a peu de passages dans les reliefs, malgré mes deux héros montagnards. Je pense d’ailleurs reprendre une bonne quarantaine de pages. Rien n’est jamais acquis dans l’écriture. Je saute donc d’un manuscrit à un autre. Un autre manuscrit est en cours. Il sera différent de tout ce que j’ai écrit jusqu’à maintenant. La ligne éditoriale sera donc très inhabituelle.

Avez-vous un message à faire passer ?

Un grand merci à ma femme qui est ma plus fidèle lectrice et correctrice. Je fais des fôtes (heu, pardon des fautes !). A mes deux filles aussi. Un immense merci et mon plus profond respect aux lectrices et lecteurs. Un auteur sans lecteur n’est rien.